Une épissure pour le silure

Mais comment est-ce possible? Comment une ligne principale tressée de 0,60mm peut-elle se briser si facilement ? Une question que je me suis souvent posée en commençant à pêcher le silure, sur le Rhin. J’utilisais un corps de ligne de grande qualité en 60centièmes que j’attachais à un émerillon à un subfloat. Rien que de très classique. Un montage des plus simples, mais beaucoup de casses…

madcat_christian_karo_splicing-5

Je savais que mon nœud n’était pas en cause, j’avais confiance en lui. Mon corps de ligne était neuf, d’une marque réputée et annoncé à 60kg. Plus que suffisant, pensais-je ! Chaque fois la ligne se brisait au plus près de l’émerillon — il devait y avoir un moyen de résoudre ce problème.
La plupart des postes que je pêchais à l’époque avait en commun d’être rocailleux et couverts de moules. Ce qui n’est pas une caresse pour le corps de ligne… Et j’ai toujours pris soin de poser mes montages là où le fond présente une réelle différence, comme une cassure.
Ma ligne passait donc dans des pierres tranchantes et des moules non moins abrasives. Comme je pêche avec le frein vraiment très serré, la tension est extrême, aussi quand je m’empare de la canne, la pression est déjà trop forte pour le 60centièmes. Trop de poissons perdus de cette manière…

La question était donc : comment remédier à ces inconvénients ?

madcat_christian_karo_splicing-4

Ma première tentative fut de recouvrir les premiers mètres d’un tube de silicone, juste au-dessus du montage. Malheureusement, cela rendait le visible trop visible. Et puis il n’était pas facile du tout de passer la ligne à travers, sans parler de la prise au courant !
J’ai toutefois réussi à perdre moins de poissons de cette manière. J’ai dû cependant perfectionner mon approche, avec une technique plus discrète et plus résistante aux agressions. J’ai alors mis la main sur le MADCAT Cat Cable. Ce matériau semblait très prometteur ! Le diamètre était plus élevé, avec une résistance linéaire de 160kg, et mieux adapté à mes postes car extrêmement résistant à l’abrasion. Il ne m’en fallait pas davantage pour me lancer ! D’autant que très souple, ce matériau très souple est super facile à travailler.
Je nouai donc une tête de ligne en Cat Cable à ma ligne principale, avec pour le relier un nœud classique. J’ai installé le flotteur et le montage — ça pêchait. Du moins en théorie…
A l’époque, j’utilisais des moulinets à tambour tournant, et je remarquais tout de suite que le nœud de raccord était trop gros pour le guide-fil. Il me fallait donc à nouveau résoudre ce problème.
Au bout d’un certain temps, j’ai fini par trouver une solution. Au lieu d’utiliser un nœud, je devais employer une épissure ou bien coudre les lignes. Avec une épissure, la ligne principale est en effet insérée dans la tête de ligne, et la connexion, se passant de nœud, est plus sûre. Il n’y a presque aucune résistance à la rupture en procédant de cette manière.

madcat_christian_karo_splicing-2

Voici comment procéder :

Je commence par enfiler une aiguille relativement épaisse, genre aiguille à bouillette ou aiguille à épissure, à travers la tresse. Comment la tresse est creuse, cela se fait sans peine. Je remonte ainsi jusqu’à environ 10 ou 15 centimètres. Puis je laisse l’aiguille traverser le tressage pour ressortir. Par sécurité, je réalise une longue ligature jusqu’à revenir vers l’extrémité de la tresse. C’est le moment de sortir sa Superglue. J’en passe sur les deux extrémités. Une seule goutte est nécessaire à chaque fois. Le raccord est alors établi, et très fiable.
Je peux ensuite soit nouer ma tête de ligne à un émerillon par un nœud classique, soit réaliser une seconde épissure. Pour ce faire, je glisse la tresse MADCAT Cat Clable dans le chas de l’aiguille, puis je repasse dans la tresse sur enrviron 10cm, jusqu’à ce que l’œillet de l’émerillon soit bien serré par la tresse. Il faut alors dégager la tresse du chas de l’aiguille, puis retirer celle-ci. Je coupe presque à ras l’extrémité de tresse, je tire ensuite sur la ligne pour serrer, ce qui fait disparaître l’excédent de tresse qui se rétracte dans la partie creuse, puis je pose une goutte de colle, juste pour être 100% sûr.
Les épissures ont depuis longtemps fait leurs preuves, surtout quand il s’agit de relier un corps de ligne à une tête de ligne. La résistance à la rupture est vraiment plus élevée qu’avec un nœud. En fait, il n’y a presque aucune perte de résistance linéaire.

Le MADCAT Cat Cable est une tresse creuse très résistante qui convient parfaitement à la réalisation d’épissures et constitue une excellente tête de ligne.

Christian Karo

MADCAT Pro Staff