Pourquoi toujours du hardcore?

Hardcore_Karo_1

Pêcher le silure veut le plus souvent dire affronter des conditions climatiques difficiles. Des nuits blanches, du sable partout qui s’immisce, la boue, le froid, les vêtements humides, l’improvisation permanente face à des conditions changeantes, sans parler des moustiques… Certains prennent leur pied ainsi, à vivre dans la nature, contre elle, dans la crasse : ce sont les pêcheurs, en particulier les siluristes et les carpistes — d’autres ne comprendront jamais cela. Mais serait-il possible de combiner confort et aventure ?
Je suis tombé un jour par hasard sur la page d‘accueil www.Ebro-Total-Fishing. com, un très beau site au coeur de l’Espagne. Les logements entièrement équipés, offrent aussi un espace extérieur agréable et soigné et une ambiance géniale. Simplement parfait ! Comme le site propose un petit déjeuner le matin, un pique-nique pour la journée de pêche et le dîner convivial pour les soirées, il n’est pas même besoin d’apporter sa nourriture !

Hardcore_Karo_2

Mais évidemment, nous vou¬lons d’abord attraper des poissons ! Or, à seulement 150m de l ‘ hébergement, vous s e r e z en mesure d‘utiliser l‘un des bateaux de location du camp pour commencer à ex¬plorer l‘eau. Car l‘Ebre offre un excellent cheptel de silures et de carpes, ainsi que les meilleures conditions pour cibler le sandre et le black-bass.
C’est donc après un court vol et un voya¬ge d‘une heure en voiture, que nous som¬mes finalement arrivés au camp, immédi¬atement accueillis par Monique et Bennie, qui nous ont offert quelques rafraîchisse¬ments. Ils nous ont montré les environs et plus tard, nous avons emménagé dans nos appartements. Je commençais alors à préparer l‘équipement (de location mais de haute qualité) et le bateau pour la pre¬mière journée de pêche, tandis que ma femme choisissait de profiter des derniers rayons chauds du soleil dans une chaise longue. Le dîner était vraiment bon et nous étions assis ensemble confortablement, écoutant le programme pour le lendemain par la bouche de Bennie Muizelaar, plein d‘enthousiasme. C’est un pêcheur très expérimenté, qui aime à partager son ex¬périence et connaît beaucoup de trucs et astuces. Lentement mais sûrement, le jour toucha à sa fin.

Le lendemain matin, nous étions sur l‘eau. Ma femme m‘a rejoint ensuite, alors nous avons monté les cannes. L‘attente de la première capture commençait déjà. A ce moment précis, j’étais tellement bien que je pensais seulement à lézarder au soleil, mais les silures en avaient décidé autrement ! La première journée s’est transformée en un immense succès ! Ma femme a pris le premier silure, et après quelques rushes assez mouvementés on pouvait apercevoir un véritable géant espagnol émergeant des profondeurs : 209cm — ce fut le début de la session ! Car bien que ne nous ayons jamais pêché l‘Èbre auparavant, nous nous sommes retrouvés avec cinq gros silures en peu de temps. Pas mal pour une première journée de pêche…
En début de soirée, nous avons remballé et effectué notre chemin de retour le sourire aux lèvres, à travers un paysage magnifique. Monique et Bennie nous attendaient déjà, le dîner prêt, et la soirée s’acheva en bonne compagnie, tout en profitant d’un magnifique coucher de soleil.

Hardcore_Karo_3

Les jours suivants ont pratiquement connu le même déroulé. Monique préparait des sandwichs, de beaux fruits et bien assez de boissons dans un sac isotherme, toujours en prenant soin de notre bien-être lors de la pêche. Chaque jour nous profitâ¬mes de la pêche et de la baignade jusqu’à 19h, avant de retourner à nos pénates.
Inutile de dire que nous avons vraiment apprécié ces quelques jours en Espagne, et dans les six jours de pêche, nous avons réussi à capturer un total de vingt gros si¬lures, ainsi que pas mal de belles carpes. Il nous fut alors difficile de dire au revoir à Bennie et Monique, que nous avons déjà adoptés et que nous portons depuis dans notre coeur. Nous prîmes naturellement la décision de revenir l‘année suivante.
De plus amples informations peuvent être trouvées ici :
www.Ebro-Total-Fishing.com ou sur Facebook / Ebro-Total-Pêche

Hardcore_Karo_4